améliorer la qualité de vie au travail

Pourquoi lancer une démarche QVT dans son entreprise est nécessaire ?

Modifié le juin 21, 2021

Table des matières

L’histoire de la qualité de vie au travail commence en France en 2013 avec l’Accord National Interprofessionnel. Aujourd’hui avec la généralisation du télétravail due à la crise sanitaire, la qualité de vie au travail semble être la réponse aux problématiques des entreprises et est plus que jamais à l’ordre du jour. Découvrons dans cet article comment vous pouvez améliorer la qualité de vie au travail dans votre entreprise.

Covid-19 : un besoin plus urgent d’améliorer la qualité de vie au travail (QVT) ​

contexte ET IMPACTS engendré par la crise sanitaire

La crise sanitaire a poussé les entreprises à s’adapter en urgence, leur montrant qu’elles avaient la capacité de modifier leur façon de travailler rapidement. Mise en place du télétravail, réorganisation du monde du travail, aujourd’hui après plus d’un an de crise sanitaire, les résultats sont mitigés.

Ne passons pas sous silence les conditions de travail qui se sont dégradées. La faute à qui ? Au télétravail, n’est-ce pas ? Eh bien, non, pas forcément. Gardez à l’esprit que les entreprises ont dû s’adapter au travail à domicile en n’ayant que très peu de temps pour prévoir et sensibiliser les managers.

Et les premiers impactés par ce manque de sensibilisation sont bien sûr les salariés qui ont dû faire face à des conditions de travail parfois très difficiles. Un salarié sur quatre déclare avoir été, ces derniers mois, en arrêt de travail pour stress ou anxiété. 41% des salariés en télétravail se sentent isolés et 5% sont atteints de burn-out sévères. Continuons notre tournée des chiffres. Saviez-vous que 50% des salariés français sont en situation de détresse psychologique ?

Le télétravail a augmenté la charge mentale des collaborateurs.

La faute également au manque de préparation. Les collaborateurs ont dû assimiler un grand nombre d’informations dans un laps de temps réduit. Ils se sont retrouvés seuls face à leur écran. Cette sur-sollicitation a également entraîné une augmentation du stress au travail et ainsi explique les chiffres cités plus haut sur la dégradation de la santé mentale des Français.

La frontière entre la vie professionnelle et la vie personnelle est devenue poreuse démontrant aux entreprises l’importance de mettre en place des stratégies de Qualité de Vie au Travail.

Une délimitation des heures de travail aide les salariés à se déconnecter et ainsi préserver leur charge mentale. Et n’oublions pas que le stress chronique engendré par un mauvais équilibre peut avoir de réels impacts sur la santé des salariés : problèmes de peau, risques cardio-vasculaires, maladies chroniques, etc.

L'impact du confinement chez les femmes

Le confinement a été plus difficile à vivre pour les femmes qui ont dû télétravailler tout en s’occupant des enfants. 22% des femmes sont en situation de burn-out. Pour notre cofondatrice, Magaly Siméon, « la charge mentale, c’est la femme qui veut tout faire et l’homme que ça arrange bien. Défaire ce système, c’est l’enjeu majeur de l’équilibre entre les hommes et les femmes. »

Bref, vous l’aurez compris, la Covid-19 nous a montré des défaillances dans les outils, dans l’environnement de travail, dans l’accompagnement du télétravail et dans les actions de prévention des risques psychosociaux (RPS). La qualité de vie au travail se présente comme un vrai atout  pour l’après-crise, pourquoi ? Elle permet d’agir sur les problématiques globales rendues visibles par la crise et offre une belle opportunité dans la transformation des entreprises.

Les problématiques auxquelles font face les dirigeants

Perte du lien social

Les collaborateurs se sont retrouvés quasiment du jour au lendemain à devoir travailler sans leurs collègues. La communication par écrans interposés est difficile à vivre pour l’entreprise, n’ayant pas forcément l’habitude de passer uniquement par les outils numériques. Comment garder le lien avec ses équipes à distance ? Comment manager en télétravail ? Le télétravail va-t-il perdurer dans les entreprises ? Autant de questions que vous continuez à vous poser et qui pèsent sur le bien-être des collaborateurs. 

Désengagement

désengagement

La crise nous a tous bouleversés : incertitudes, perte de sens au travail. Les collaborateurs ont été un peu perdus et ont eu du mal à accepter cette situation inédite. Manque de visibilité, le management a été compliqué et difficile. Tout ça a participé au désengagement des collaborateurs. 

 

Selon une étude de l’IFOP publiée en février, un manager sur deux (57 %) pense que les salariés se désengagent du collectif. Eh oui, rappelons-le, la communication est cruciale en période de crise. Il est important d’informer les collaborateurs pour leur visibilité et une perspective de projection vers l’avenir.

Santé et sécurité au travail

Pour travailler à domicile, il faut aux salariés du cadre et du matériel, éléments qu’ils n’avaient pas forcément à la maison. Le stress et l’anxiété ont augmenté chez les salariés. Cela a montré aux entreprises le rôle qu’elles avaient envers leurs collaborateurs. Et ne parlons pas de la charge mentale, qui comme nous l’avons vu a eu un réel impact sur le mal-être des collaborateurs.

Si l’on devait résumer les grandes lignes, l’enjeu actuel des entreprises est de maintenir la performance, d’améliorer les conditions de travail et la qualité de vie au travail des collaborateurs. C’est pourquoi commencer une démarche qualité de vie au travail après cette crise est important. La qualité de vie au travail permet à chacun de s’exprimer pour améliorer son bien-être. Les salariés vont donc pouvoir parler de leurs ressentis, de leur souffrance au travail et des difficultés qu’ils ont rencontrées pendant le confinement. Alors, surtout n’oubliez pas de les inclure quand vous prévoyez votre stratégie QVT

Le mal-être des salariés, un coût pour l’entreprise

Saviez-vous que les conditions de travail ont un impact sur la productivité des salariés ? Par exemple, le coût du mal-être est en augmentation de 9.3 % entre 2018 et 2019. 

De plus, savez-vous à combien est évalué son coût ? Une mauvaise qualité de vie au travail coûte 14 850 € par an et par salarié dont 40% sont des coûts annulables par une stratégie qvt. Un peu plus en détail, 23 % de ces coûts compressibles sont liés aux absences (accident du travail, maladie professionnelle, absentéisme), 35 % aux ruptures de contrat du fait de l’employeur et 42 % au désengagement des salariés (démission, rupture conventionnelle). Le baromètre 2013 de Apicil et Mozart Consulting ajoute qu’une dégradation des conditions de travail entraîne une dégradation de la performance de l’entreprise de 27 %. 

L’absentéisme est une des premières conséquences du mal-être en entreprise, et coûte 108 milliards d’euros. Souvenez-vous, nous parlions du désengagement, comme du défi actuel des RH et des dirigeants. Eh bien, figurez-vous que le désengagement a également un coût qui représente 13 340€ pour l’entreprise. Vous comprenez donc bien que la qualité de vie au travail est peut-être la solution dans laquelle investir pour relever les défis du Covid-19. Car rappelons-le, améliorer les conditions de travail permet de

  • prévenir l’absentéisme et les maladies professionnelles
  • réduire les risques psycho sociaux, les TMS

Pour tous ceux qui ne sont pas encore convaincus, nous allons vous montrer les ROI d’une politique QVT. Selon OpinionWay 2018, +235 %  de ROI, c’est ce qu’obtiennent les entreprises ayant placé le bien-être au cœur de leur vision d’entreprise. De plus, selon l’Indice du Bien-Être au Travail (IBET) de 2013,  un gain de 10 % sur la qualité de vie au travail est plus facile à obtenir que 1 % de performance économique.

Miser sur le digital pour améliorer la qualité de vie au travail

Avant tout chose, quelles sont les actions qui permettent d’améliorer les conditions de travail et d’agir sur le bien-être des collaborateurs ? Rappelez-vous la pyramide de Maslow également appelée pyramide des besoins :

Mais d’ailleurs, qui est en charge de subvenir à ces besoins en entreprise ? Ils sont plusieurs. Les acteurs au service d’une meilleure qualité de vie au travail sont les :

Les apports d’une démarche QVT digitale

Pour améliorer la qualité de vie au travail, il faut miser sur un management de proximité pour bien identifier les points de chute des salariés.

Engagement des équipes

Saviez-vous qu’en sortie de confinement, plus d’un quart des salariés déclaraient ressentir une baisse de leur motivation professionnelle et près de la moitié d’entre eux présentaient des signes de détresse psychologique ?  Une politique qualité de vie au travail va permettre de donner du sens au travail des équipes. Pourquoi et comment ? Par une meilleure communication de la stratégie de l’entreprise. 

Le digital va permettre aux salariés de rester en lien avec les décisions de l’entreprise, qu’ils soient à distance ou au bureau. De plus, avec des campagnes emailing, vous allez pouvoir recueillir facilement les feedbacks et ainsi ouvrir des dialogues avec les équipes.  Les emailings peuvent également être un vecteur de reconnaissance au travail et donc de communication internet. Enfin, le digital permet aux collaborateurs de monter en compétences en développant par exemple leur autonomie. 

Cependant, à distance, il faut être attentif aux signaux non verbaux. Et c’est en cela que les outils technologiques sont importants. Les caméras permettent en effet de déceler des zones de fragilité, qu’elles soient dans les émotions ou bien liés aux conditions de travail.  Le digital va permettre d’anticiper le mal-être au travail et ainsi prévoir des outils de soutien psychologique : groupes de parole, conférences en ligne, etc. 

Enfin, on l’oublie souvent, mais sans outil digital, impossible de mesurer l’engagement des collaborateurs et donc de savoir si la politique qualité de vie au travail est un succès ou pas. Savez-vous comment l’on mesure l’engagement : ça peut être par une probabilité que les salariés restent au bout de 2 ans et/ou une probabilité qui mesure le taux de recommandation de l’entreprise à l’entourage.

Cohésion d’équipe

Vous le savez sans doute, favoriser les échanges est le meilleur moyen pour améliorer la cohésion d’équipe et instaurer un véritable climat social. Qu’ils soient en présentiel ou à distance, il est judicieux d’utiliser le digital pour créer des expériences uniques. Certaines entreprises par exemple, organisent des team-building à distance par le biais d’outils comme des escape games interactifs et entièrement digitaux. 

D’autres, mettre en place des rituels de communication non formels pour encourager les salariés à faire connaissance. Nous pouvons par exemple citer des réunions hebdomadaires ou l’organisation d’un petit-déjeuner virtuel ou au bureau. Cela permet notamment de faciliter les interactions et développe ainsi la cohésion d’équipe. Eh oui, la cohésion d’équipe est une richesse dans l’entreprise qu’il ne faut pas négliger. 

Enfin les ateliers sont de très bons leviers pour la cohésion d’équipe. Réalisables en présentiel ou à distance, ils permettent aux collaborateurs de se former tout en apprenant à connaître leur collègue. 

L’enjeu des outils technologiques est de maintenir le lien et d’être présent pour les équipes. Attention cependant,  n’oubliez pas que le digital c’est bien, mais permettre aux collaborateurs de se déconnecter, c’est encore mieux pour booster la cohésion d’équipe !

Abonnez-vous à la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Risques psychosociaux (RPS)

Mais au contraire, ne serait-ce pas le numérique qui augmente les risques psychosociaux ? On peut en effet légitimement se poser la question. Utilisés à bon escient, les outils numériques peuvent être une aubaine pour l’entreprise. En effet, beaucoup d’outils agissent désormais sur la santé mentale et la prévention des risques professionnels. Ils vont donc permettre à la fois de montrer votre engagement, mais aussi d’agir sur le risque d’isolement. 

De plus, quand on parle de télétravail, on parle de porosité entre vie professionnelle et vie privée. Le digital peut améliorer l’équilibre de vies des collaborateurs avec des solutions de simplification du quotidien. 

Enfin, il est également possible de sensibiliser vos équipes aux risques psychosociaux. Là encore, ce sont des ateliers entièrement digitaux vous permettant d’agir sur l’ensemble des collaborateurs qu’ils soient au bureau ou chez eux. Vous pouvez également miser sur la communication en interne : emailing, messagerie interne ou intranet. 

Des actions sensibilisation pour améliorer la qvt

On en profite pour faire une petite parenthèse sur les actions de sensibilisation digitales que vous pouvez mettre en place. En juin, il y a dans le milieu de la qualité de vie au travail, une semaine de sensibilisation.  Le digital peut rendre cette journée unique en mettant vos collaborateurs au cœur de la semaine. 

Par exemple, vous pouvez faire des petits quiz et des jeux lors des réunions pour sensibiliser vos collaborateurs à la qualité de vie globale. Des ateliers ou des thématiques bien-être au travail peuvent également être un bon moyen de fédérer l’équipe. Vous pouvez d’ailleurs lors de la planification de cet événement, mettre les salariés à contribution. 

Comme vous le voyez, le digital a de nombreuses vertus pour l’amélioration du bien-être. Il permet de rendre les tâches beaucoup plus simples et rapides. Mais surtout il donne les moyens aux entreprises d’agir pour le bien-être des équipes. Pour conclure donc sur ce volet, le digital agit sur l’équilibre vie pro/vie perso des collaborateurs, booste la transformation de l’entreprise et prévient les risques psychosociaux.

Nos actions QVT pour booster le bien-être au travail

Pour améliorer le bien-être, il est important de pratiquer un management bienveillant pour bien écouter et bâtir une relation de confiance avec vos équipes.  Et maintenant, plus aucune excuse, vous savez désormais qu’il est possible de prendre soin des équipes à distance.

Chez Lily, nous avons créé un groupe Whatsapp pour permettre aux collaborateurs d’échanger et de garder le lien. Nous avons également organisé des ateliers thématiques toutes les deux semaines pour mieux connaitre ses collègues. Enfin, des rituels comme les cours de yoga et un management bienveillant et par objectif permettent de booster le bien-être au travail à distance.

lily levier améliorer la qualité de vie au travail

Lily facilite la vie utilise également le levier du digital pour améliorer la qualité de vie au travail dans ses solutions. Comment ? Tout d’abord, nous effectuons une enquête auprès des collaborateurs pour identifier le ressenti des salariés et mieux comprendre les attentes. En effet, la clé d’une stratégie qualité de vie au travail est de placer les salariés au coeur de l’entreprise et de la démarche. Vous êtes ainsi sur que la démarche qvt est en fonction du contexte de l’entreprise. 

Notre ambition est d’améliorer la qualité de vie de chacun avec le soutien juste et les outils adaptés. C’est pourquoi nous accompagnons les entreprises qui souhaitent prendre soin de leurs salariés en agissant au-delà du travail. Nous proposons des réponses aux grands tracas du quotidien via des articles, des vidéos, des ateliers thématiques et des séances de coaching. Nous avons également un forum pour permettre à nos membres d’échanger et de trouver rapidement des solutions.

Enfin, suite à la crise sanitaire, nous avons lancé une nouvelle offre dé-stress qui permet d’identifier les collaborateurs stressés et de prévenir les risques psychosociaux. Un test d’autodiagnostic vient d’abord évaluer le niveau de stress du salarié. Selon le résultat plusieurs actions lui sont proposées : des ateliers d’experts, des contenus, des webinaires en petit comité, des services et une équipe de Care manager.

VOUS SOUHAITEZ EN SAVOIR PLUS SUR NOTRE SOLUTION ? PROGRAMMEz UNE DÉMONSTRATION GRATUITE AVEC UN MEMBRE DE NOTRE ÉQUIPE ICI !!

Vous aimerez aussi