La QVT pour les Nuls

DRH : Comment prévenir les risques de burn-out en télétravail ?

Marie, DRH dans un groupe d’assurances de 500 personnes, s’interroge sur le lien entre télétravail et burn-out (ou burnout en anglais)

«  Quand on est au bureau, c’est déjà pas facile de savoir comment vont les gens, alors là j’ai peur d’avoir des cas de burnout que je ne détecterais pas.  »

Burnout

Le terme burn-out vient de l'anglais burnout

En ces jours de novembre 2020, il règne une atmosphère anxiogène. C’est sûr. Novembre est souvent un mois compliqué, et ce novembre re-confiné l’est encore plus. Le spectre du burn-out, semble hanter les couloirs vides des entreprises. Alors oui, votre préoccupation est légitime.

Quelle que soit la taille de l’entreprise, la question de savoir comment vont les salariés est fondamentale. Elle doit être posée au plus près des équipes, par vos managers de proximité. Leur fonction est absolument essentielle dans le travail à distance et leur vigilance doit être permanente.

Télétravail et burnout, comment prévenir les risques ?

Ce que vous me demandez, c’est comment faire ?

Abonnez-vous à notre newsletter

Des exemples d'actions pour réduire les risques de burnout en télétravail

Ma réponse tient en 3 points :

Télétravail et burn-out il faut voir des gens

Il est essentiel de voir les gens. Concrètement cela veut dire caméra activée pour tous. Beaucoup d’entreprises font leurs réunions caméra éteinte, et je trouve ça dommage. Pour les managers, les messages non verbaux que peuvent dégager les salariés sont une source précieuse de renseignements. On peut déceler un collaborateur moins souriant, des traits tirés, l’apparition de tics nerveux… Et si vous voyez de tels signaux ? Déclenchez un rendez-vous à 2 avec le salarié concerné pour vous assurer qu’il va bien. Posez-lui des questions en toute bienveillance. Demandez-lui « comment tu vas ? » en étant attentif à la réponse. Demandez-lui comment se passe le travail et l’articulation avec la vie personnelle. Vous pourrez ainsi identifier d’éventuelles difficultés, détecter une situation de souffrance et chercher des solutions.

Créer des temps de convivialité en télétravail

Il est important de prendre des temps de convivialité pure durant les réunions. Par exemple, demandez régulièrement à chaque membre de l’équipe d’exprimer par un mot son état d’esprit.

Confinement et burn-out : parler de ses ressentis

Je crois nécessaire de mettre des mots sur la situation que nous vivons. Il est naturel de ne pas se sentir très en forme en ce moment. Le formuler ne peut être que bénéfique. Aider vos managers en leur transmettant des éléments de langage sur la situation : quelle est la vision des dirigeants, comment va l’entreprise, quels sont les impacts de la crise actuelle. Toutes ces informations permettront d’ouvrir un dialogue sur le contexte et seront plus rassurantes que tout ce qu’ils peuvent imaginer. 


Voilà, Marie, des actions simples et quotidiennes qui permettront de prévenir les situations les plus difficiles. Et bien sûr, les managers des managers, à leur tour, s’attacheront à écouter leurs équipes pour les aider à retrouver de l’énergie à partager avec leurs équipes. 

Soyons humains, prenons soin les uns des autres, au sein de l’entreprise, pour aider chacun à passer le cap !

Surtout, racontez-nous, et donnez-nous de vos nouvelles !

À bientôt,

Magaly

De MAGALY SIMEON

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Ressource supplémentaire

Autres articles à découvrir​

Télécharger notre guide