Stress accompagnement - offre de-stress

Stress au travail : comment manager un collaborateur stressé ?

Modifié le juillet 29, 2021

Table des matières

Les troubles liés au stress (TLS) sont de plus en plus fréquents au travail. Et ce malgré le fait que la majorité des entreprises sont conscientes du problème et en ont fait un sujet prioritaire. Chaque jour, des collaborateurs de tous grades et de tous secteurs sont confrontés à des situations de stress au travail. Pourtant, face à celles-ci, comment manager un collaborateur stressé ? Quels sont les éléments clés à prendre en compte ? Quelles actions mettre en place pour prévenir le stress ?Comment améliorer leurs conditions de travail ? Comment diminuer leur charge de travail ? Comment assurer le bien-être sur le lieu de travail ?

Cet article s’adresse aux managers, DRH et à toutes les personnes qui peuvent être amenées à accompagner et manager un collaborateur stressé.

Pourquoi le stress au travail est-il si important ?

Le stress au travail est un problème majeur qui touche différents secteurs d’activité et qui concerne tous les niveaux hiérarchiques et toutes les fonctions. Malheureusement, une grande partie de ces personnes souffrent en silence, ce qui peut nuire à la qualité de leur travail.

En effet, selon une étude réalisée par l’Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances (ACSé), près de 20% des travailleurs français seraient aujourd’hui confrontés à des situations de stress au travail.

Les conséquences du stress au travail sont nombreuses :

  • Réduction de la capacité d’apprentissage
  • Diminution de la qualité de la communication
  • Dégradation des relations sociales
  • Diminution de l’efficacité et de la productivité
  • Augmentation des absences et des arrêts maladie

Pour résumer, le stress rend les collaborateurs moins efficaces et moins productifs. Un contexte qui peut avoir des conséquences néfastes sur leur santé et sur l’entreprise. Un stress extrême peut amener le collaborateur à développer une certaine souffrance au travail, développer des risques psychosociaux jusqu’à aller au burn-out.

Comment prévenir le stress alors ?

La Covid-19 a généré beaucoup de stress

Les chiffres parlent d’eux-mêmes. En voici quelques-uns :

Source : « Impact de la crise sanitaire sur la santé psychologique des salariés » OpinionWay

LA CRISE SANITAIRE MET EN LUMIÈRE LE RÔLE DE L’EMPLOYEUR ET LE BESOIN D’ACCOMPAGNEMENT DES SALARIÉS

Quelles solutions pour éviter le stress au travail ?

Pour lutter contre ce phénomène, les entreprises ont mis en place différents dispositifs afin de permettre aux salariés d’avoir plus de souplesse dans leur emploi du temps.

Cependant, si ces mesures ont permis de diminuer le nombre de cas de stress au travail, elles ne sont pas assez efficaces. De plus, les salariés n’ont pas toujours les moyens d’exercer leurs droits à des congés supplémentaires et à une réduction du temps de travail.

La solution de l’allégement du temps de travail apparaît ainsi comme la meilleure manière de lutter contre le stress au travail.

Repérer les signes du stress d’un collaborateur

Comment repérer les signes du stress au travail ? Quels sont les premiers signes qui doivent vous alerter ? Est-ce qu’un collaborateur est stressé ?

Avant de pouvoir répondre à ces questions, il faut d’abord être conscient qu’il existe différents types de stress. Découvrez notre article sur les différentes formes de stress au travail.

Les premiers symptômes du stress au travail sont souvent le manque d’énergie, le sommeil perturbé et la perte d’appétit. En effet, les salariés stressés ont tendance à se coucher plus tard, à prendre des pauses plus longues pour dormir et à manger de moins en moins.

Mais les signes du stress au travail peuvent être plus subtils et difficiles à détecter.

Les dépressions, le mal-être ou la dépression sont aussi des signes du stress au travail. Ainsi les salariés qui ne se sentent plus à leur place dans l’entreprise, qui ont perdu confiance en eux, qui éprouvent une sensation de vide émotionnel ou qui se sentent isolés au bureau sont des salariés en souffrance.

Enfin, la démotivation est un signe de stress au travail. C’est la volonté de ne plus s’impliquer dans le travail, dans l’entreprise ou dans la vie de groupe.

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER POUR ÊTRE AU COURANT DE TOUTES LES
NOUVELLES ACTUALITÉS

Repérer les signes du stress d’un collaborateur

Comment manager un collaborateur stressé ? Comment le manager efficacement ? Comment le manager pour qu’il retrouve sa confiance en lui-même et son estime de soi ? C’est LA grande question qui résonne depuis maintenant plus d’1 an… 

Quand on prend le temps d’observer les signaux du stress au travail, il est possible d’agir.

Le premier conseil pour manager un collaborateur stressé, c’est de de discuter avec eux, de leur poser, de leur poser des questions sur leur condition physique et mentale tout en sachant qu’ils pourraient se refermer sur eux-mêmes s’ils se sentent mal à l’aise. Il est donc important de les rassurer et de les écouter.

Le manager pourra aussi évoquer avec le collaborateur stressé le problème de la motivation, en lui demandant qu’il réfléchisse avec lui à un moyen d’améliorer son bien-être.

Il n’est pas toujours facile de comprendre et d’adapter son style de management en fonction des collaborateurs. Il est donc important de se connaitre soi-même et d’apprendre à connaitre ses collaborateurs.

Chez Lily facilite la vie, nous avons fait de la gestion du stress des collaborateurs, une priorité. C’est pourquoi nous sommes fiers de vous présenter notre nouvelle offre Dé-stress. Découvrez-la en vidéo !

Pourquoi une offre pour soutenir la santé mentale et manager un collaborateur stressé ?

Manager un collaborateur stressé, une obligation pour les employeurs

L’employeur est tenu d’assurer la sécurité et la santé physique et mentale de ses collaborateurs. Il doit agir sur les conditions de travail des collaborateurs. À ce titre, il doit mettre en place des actions pour empêcher les burnout, les maladies professionnelles et les RPS. 

Les Accord ANI de 2008 mentionnent également la nécessité d’accompagner le stress au travail. Dès qu’un problème de stress a été identifié, une action doit être entreprise pour le prévenir, l’éliminer, ou à défaut, le réduire.

Plusieurs actions peuvent être mises en place :

Pour réduire l’impact des contraintes de travail, génératrices de stress chronique (par exemple, le déséquilibre entre une forte exigence psychologique et l’absence de marges de manœuvre, phénomène appelé job strain), pouvant conduire à une dépression.

Quand un salarié est victime d’épuisement, l’encadrement peut lui proposer un entretien permettant de faire le point sur ses difficultés. 

Agissez dès aujourd’hui sur le stress de vos salariés 

Chez Lily, nous pensons que la prévention des RPS se joue dans la mise en place de solutions qui agissent à la fois :

Dé-stress, c’est une 1 offre avec 5 niveaux de réponse pour rendre traçable et opérationnelle la réponse de l’employeur face au stress de ses employés. 

Un univers constitué d’une évaluation flash pour permettre aux salariés d’évaluer leur niveau de stress, de conférences en petit groupe pour parler du stress, de services pour agir rapidement quand le besoin est urgent, de contenus et d’ateliers pour informer et sensibiliser. 

Envie d’en savoir plus ? Contactez notre équipe. Nous nous ferons un plaisir de vous accompagner !

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Vous aimerez aussi

qu'est-ce que la qvt en entreprise
La QVT pour les nuls

Qu’est-ce que la QVT en entreprise ?

Vous êtes convaincu de l’intérêt d’une politique qualité de vie au travail et vous cherchez désormais à convaincre votre direction. Alors, faites vous aider avec ce petit guide pratique !

À la recherche d'astuces pratiques ? Rendez-vous tous les mois dans l'insight QVT !

Abonnez-vous à notre newsletter