La Cerise sur la QVT

Retour au travail votre rôle en tant qu’entrepreneur

Pierre, dirigeant d’une entreprise d’expert-comptable à Marmande :

« Je vois bien que mes salariés n’ont pas envie de revenir au travail. Comment puis-je faire ? »

Bonjour Pierre,

Pour commencer, je vous poserais à mon tour une question :

Diriez-vous que vos salariés n’ont pas envie de revenir au travail ou qu’ils n’ont pas envie de revenir au bureau ?

Je n’aurai pas votre réponse au moment où j’écris ce billet, je pars donc de l’hypothèse qu’ils n’ont pas envie de revenir au bureau.

Tout d’abord, pour la perspective, reculons de quelques pas, de quelques mois.

  • Février 2020, en France, seules 8% des entreprises proposaient le télétravail à leurs salariés. Et l’on considérait nombre de fonctions, de profils, de métiers inadaptés à cette façon de travailler.
  • Mars 2020 : début de la période de confinement. Aux sièges de grandes entreprises, c’est un défilé de voitures, de taxis. Les salariés emportent chez eux leurs ordinateurs fixes. Les équipes informatiques sont sur sollicitées. C’est une course contre la montre avant la date de confinement général.
  • Mai 2020 : sortie de confinement. Beaucoup réalisent avec surprise que le télétravail fonctionne plutôt bien : les salariés sont globalement satisfaits les objectifs fixés sont réalisés (impacts du confinement sur l’activité mis à part)

Le déconfinement s’organise de manière progressive.
Certaines entreprises ne prévoient un retour à la normale qu’à la rentrée de septembre. D’autres déploient une grande énergie pour mettre en place des systèmes de rotation et faire revenir leurs salariés au bureau le plus rapidement possible.

  • Septembre 2020, la situation est encore instable, et la répartition entre ces deux catégories évolue lentement.

Et 45 % des entreprises proposent le télétravail à leurs salariés.

Le constat des dirigeants et des DRH est unanime :
Dans leur ensemble, les salariés n’ont pas envie de revenir au bureau. En tout cas, pas comme avant, c’est-à-dire pas tous les jours, pas sur des horaires fixes.

Le retour aux pratiques d’avant le confinement – même si certains s’y essaient – semble difficile. Je dirais même qu’il est contre-productif pour les entreprises sur le moyen terme. La non-prise en compte de la transformation inévitable générée par cette crise inédite est un marqueur de la non-qualité du dialogue au sein de l’entreprise. 

Abonnez vous à notre newsletter

Face à ces constats, Pierre, je pense qu’il est important de définir ce qui est nécessaire au bon fonctionnement de votre entreprise et à sa croissance.

Je vous invite à vous demander pourquoi vous souhaitez le retour de vos salariés.

Le souhaitez-vous pour tous ? Pour toute la journée ? Quels sont les besoins opérationnels de votre entreprise ?

J’ignore combien de salariés compte votre entreprise. Pour progresser dans ma réponse à votre question, partons de l’hypothèse d’une belle PME de 80 personnes.

Vous me demandez comment faire. Voici ma réponse en 3 étapes :

1. Définissez en tant que dirigeant ce qui vous semble nécessaire en termes de présence

2. Réunissez l’ensemble de vos salariés sur une journée de travail autour de 3 questions, en sous-groupes. Organisez une restitution, dans une logique de co-construction :

  • En tant que salariés, qu’est-ce qui vous semble nécessaire en termes de présence dans les bureaux ?
  • Quels moyens/outils pensez-vous qu’il faille mettre en place suite à cette transformation de notre façon de travailler ensemble ?
  • Si nous faisions un pilote sur la base de la proposition construite ensemble, quels seront les indicateurs de succès qui nous permettront de rendre pérenne cette organisation ?

3. Ensuite, partez du postulat que vos salariés veulent eux aussi le bien de l’entreprise. Lancez le pilote sur 6 mois, avec un comité de pilotage. Vous verrez, Pierre, que l’on n’est jamais déçu par l’intelligence collective quand on parie sur elle de façon authentique !

Donnez-nous de vos nouvelles ! À bientôt.

Source Enquête menée par l’ANDRH et BCG du 2 au 17 juin 2020

De MAGALY SIMEON

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Autres articles à découvrir​