Performance et bien-être au travail : 4 raisons de vous lancer

Modifié le avril 13, 2022

Table des matières

Ces derniers temps, le bien-être au travail est de plus en plus à l’honneur, et pour cause ! Les études montrent qu’il est déterminant pour une entreprise en bonne santé. Cependant, de nombreuses entreprises sont encore à la traîne dans leur contribution à la santé mentale des salariés.

Agir sur le bien-être des collaborateurs, c’est mettre en place des actions qui vont améliorer les conditions de travail au quotidien. Et de ce fait, c’est aussi faire de la prévention des risques professionnels, réduire la pénibilité d’une mission, améliorer l’environnement de travail et agir sur la santé et la sécurité du collaborateur. 

Promouvoir le bien-être au travail consiste à fournir à votre personnel les incitations, les outils et le soutien nécessaire. C’est aussi leur donner un cadre où ils se sentent à l’aise de s’exprimer (harcèlement, charge mentale trop présente etc.). Toutes ces actions mises en place dans l’optique d’agir sur le bien-être au travail participe à une démarche de prévention des risques psychosociaux. Et par conséquent, les collaborateurs se sentiront en sécurité et valorisés et donneront le meilleur d’eux-mêmes au travail, tout en prenant soin d’eux.

Performance et bien-être au travail : définitions

Qu’est ce que le bien-être ?

Le bien-être des employés est une combinaison de la santé physique et mentale et de leurs besoins émotionnels, sociaux et spirituels liés à leurs conditions de travail.

Le bien-être est une vision globale du mieux-être des employés. En effet, ça va faire la promotion de l’engagement, de la rétention, de la productivité et de la satisfaction au travail. Il peut être défini comme une stratégie et une culture d’entreprise qui sont centrées sur les besoins de la personne, à travers cinq dimensions : physique, mentale, sociale, émotive et spirituelle.

Une stratégie de bien-être intégré promeut des résultats par la réduction de la souffrance au travail (stress, burn-out, maladies professionnelles, etc.), le bénéfice pour l’employeur (réduction des coûts, meilleure productivité et engagement) et le bien-être des employés.

Et oui, c’est une stratégie gagnant-gagnant ! En améliorant les conditions de travail de vos collaborateurs, vous améliorez en même temps la performance globale de votre entreprise.

Comment peut-on définir la performance au travail ?

La performance au travail est la somme des résultats obtenus par un individu au cours d’une période déterminée, avec les moyens mis à sa disposition. Elle est évaluée par l’employeur en fonction de critères clairement définis.

Le bien-être et la performance au travail sont indissociables. La performance au travail est une composante du bien-être au travail. La performance est d’autant plus élevée que les employés sont heureux de leur emploi.

Pourquoi la performance et le bien-être au travail sont-ils plus importants que jamais ?

4 raisons de vous lancer

Avec la pandémie, de nombreux employeurs ont pu mesurer l’impact du bien-être des employés sur la performance globale de l’entreprise. Ils étaient bouleversés et inquiets. En effet, les employeurs devaient trouver des moyens de répondre aux besoins croissants d’empathie envers leurs employés.

Le bien-être au travail est une valeur importante dans nos sociétés. Il est un élément nécessaire à la création de richesse. Il est possible que les employés ne soient pas conscients de ce qu’est le bien-être au travail. Ils sont cependant sensibles à son absence. 

Pas de panique ! On vous donne toutes les raisons de vous mettre à œuvrer en faveur du bien-être au travail Prêt.e ? 

1. Meilleur engagement et productivité

Le bien-être au travail peut être un vecteur de croissance pour une entreprise. 

Une faible productivité est parfois liée au fait que les salariés sont présents, sans toutefois travailler réellement parce qu’ils sont distraits, s’ennuient ou ne se sentent pas valorisés. On appelle cela le présentéisme.

La reconnaissance que reçoivent les salariés agit non seulement sur le bien-être, mais également sur leur engagement. En cela, les bonnes pratiques de rétroaction jouent un rôle important. 

Aborder l’engagement de manière holistique est le premier pilier vers la mise en place d’un programme axé sur le bien-être des employés. 

Les employés salariés sont plus productifs et beaucoup plus satisfaits quand ils travaillent dans des conditions favorables et surtout dans un environnement qui leur convient.

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER POUR ÊTRE AU COURANT DE TOUTES LES
NOUVELLES ACTUALITÉS

2. Baisse de l'absentéisme et du turnover

Un autre avantage, c’est que ce dernier peut remédier aux problèmes psychologiques, comme l’anxiété, la dépression, ainsi qu’aux comportements violents. Avec la pandémie, un grand nombre de salariés ont souffert de stress intense et se sont retrouvés parfois en situation de burn-out. La conséquence ? Des arrêts maladie qui coûtent cher à l’entreprise ! 

Les entreprises ont commencé à réaliser qu’il était plus rentable de prévenir les problèmes liés au mal-être des employés, tels que l’épuisement professionnel, le stress ou la maladie, que de réagir une fois les difficultés apparues. Agir sur le bien-être des collaborateurs, c’est prévenir une augmentation de l’absentéisme en entreprise.

3. Baisse du stress au travail et amélioration de la santé au travail

Pendant la crise du COVID-19, nous avons vu à quel point il est important de maintenir le moral des employés au beau fixe. Des périodes prolongées d’anxiété et d’inquiétude peuvent entraîner une fatigue profonde et rendre la concentration difficile. 

Une politique axée sur le bien-être agit comme un guide en matière de stress. En effet, c’est un excellent moyen de prévenir les risques psychosociaux. Par conséquent, vous donnez aux salariés les moyens de trouver des solutions rapidement et placez leur bien-être au premier rang de vos priorités.

Des études ont démontré que lorsque des employés se sentent mal dans leur travail. Ils sont plus susceptibles de développer des comportements violents envers leurs collègues. La violence au travail peut engendrer de l’anxiété et rendre les employés moins productifs.

Les programmes de bien-être ont la capacité d’améliorer la santé des employés. Globalement, cela peut avoir un impact sur l’absentéisme ou non du travail.

4. Marque employeur plus forte

Le personnel est l’atout le plus important de toute organisation. Lorsqu’un employeur propose un programme de bien-être à ses salariés, il dit : « nous pensons que vous êtes une partie importante de cette organisation et nous voulons que vous soyez en bonne santé, heureux et employés ici pendant longtemps ». Lorsque vous offrez à vos employés un programme de bien-être, vous leur montrez que vous vous souciez d’eux.

La lutte pour les meilleurs talents est très compétitive. Les candidats de grande qualité, ils ont le choix entre plusieurs options lors de la sélection de leur prochain employeur. Offrir aux employés une culture d’entreprise qui correspond à leurs besoins en plaçant leur bien-être au cœur des stratégies est très important pour la performance de votre entreprise. 

Des employés qui sont satisfaits sont plus susceptibles de recommander votre organisation à leurs pairs, ce qui réduit vos coûts de recrutement et garantit une main-d’œuvre engagée. De plus, un employeur avec une éthique solide, un faible taux de roulement et un package bien-être est incroyablement attrayant pour les nouvelles recrues.

Ces leviers vous donneront un avantage significatif sur vos concurrents lors du choix des meilleurs talents, ce qui est essentiel pour assurer le succès continu de votre entreprise.

 

 

Pour conclure, une stratégie de santé et de bien-être efficace peut améliorer l’engagement des salariés, réduire le taux d’absentéisme et augmenter la productivité. C’est top pour la performance. 

Il peut aussi agir sur votre réputation interne et externe et peut être un réel levier pour la marque employeur pour attirer les meilleurs talents dans votre entreprise.

Négliger le bien-être de ses salariés peut conduire au présentéisme. Près de 40 % des employés ne disent pas à leur manager la vraie raison de leur absence lorsqu’ils se déclarent malades parce qu’ils ont peur d’être jugés. 

Envie d’en savoir plus sur l’accompagnement que nous proposons aux entreprises soucieuses d’améliorer le bien-être de leurs salariés ? Contactez-nous juste ICI

VOUS SOUHAITEZ EN SAVOIR PLUS SUR NOTRE SOLUTION ? PROGRAMMEz UNE DÉMONSTRATION GRATUITE AVEC UN MEMBRE DE NOTRE ÉQUIPE ICI !!

Vous aimerez aussi

démarche qvt by lily
La QVT pour les nuls

Le guide de la démarche QVT : par où commencer ?

Vous êtes convaincu de l’intérêt d’une politique qualité de vie au travail et vous cherchez désormais à convaincre votre direction. Alors, faites vous aider avec ce petit guide pratique !