Les conseils de Lily

Les aidants ont des droits

Comment être reconnu comme aidant familial

Comment être reconnu.e comme
aidant familial ?

Les aidants consacrent du temps à aider un proche dans son quotidien. Ce proche peut être un voisin, un parent ou encore un grand-parent. Il vieillit et il lui devient de plus en plus difficile de vivre de façon autonome. La maladie et le handicap peuvent également être facteurs de perte d’autonomie.

Il incombe alors aux aidants d’anticiper les petites choses du quotidien : s’occuper des tâches administratives, faire les courses, le ménage, et parfois même la cuisine ou la toilette. Cette charge n’est pas anodine et concerne beaucoup, beaucoup de gens.

aider ses proches
ovale-bleu-about-11965x1346

Aider ses proches, c’est « normal » mais épuisant

L’implication des aidants dans le quotidien de leur proche est généreuse et salutaire. Il s’agit souvent d’une histoire de solidarité intergénérationnelle. 

Mais souvent, les aidants s’épuisent. Aider son proche devient leur priorité numéro 1 et ils ont du mal à tout mener de front. Beaucoup se disent fatigués, voire épuisés. Des difficultés se font ressentir dans leur vie personnelle et dans leur vie professionnelle.

Les aidants ont tendance à poser de nombreuses RTT ou jours de congés, simplement pour consacrer du temps à leur proche dépendant. 

Financièrement, devenir aidant d’une personne dépendante représente un poste budgétaire non négligeable. Entre le coût des transports pour se déplacer jusqu’au domicile du proche, les aménagements du logement ou encore l’embauche d’une femme de ménage, les frais peuvent vite devenir exorbitants. 

Les aidants ne sont pas seuls

En France, 11 millions d’aidants familiaux accompagnent au quotidien des personnes en situation de dépendance, soit 1 Français sur 6. Avec le vieillissement de la population, la proportion d’aidants risque encore d’augmenter dans les prochaines années.


Face à cette réalité, de nombreuses associations se sont créées pour donner la parole aux aidants et leur apporter un soutien moral. 

Parmi elles, l’Association Française des Aidants assure des formations régulières pour aider les aidants à accompagner leurs proches. L’association a également mis en place sur l’ensemble du territoire national des événements réguliers, dits « Cafés des aidants » pour offrir aux aidants un espace de partage et d’écoute. 

La Compagnie des aidants, quant à elle, a mis en place un réseau d’entraide et de partage entre aidants. L’association met également à disposition un numéro de téléphone pour échanger avec une assistante sociale en cas de besoin. 

 

Des structures publiques sont également présentes pour répondre à leurs questions et les aider à trouver les bonnes solutions pour leur proche :

  • les conseils départementaux
  • les maisons départementales des personnes handicapées (MDPH)
  • les centres communaux d’action sociale (CCAS)

Les aidants ont des droits

L'allocation Personnalisée d'Autonomie (APA)

L’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) a été revalorisée : sous condition d’âge et de perte d’autonomie, cette allocation peut servir à payer (en totalité ou en partie) les dépenses engagées pour permettre au proche de rester à son domicile, ou une partie du tarif dépendance de l'établissement médico-social (Ehpad, notamment) dans lequel celui-ci est hébergé.

Le droit au répit

Le droit au répit a été introduit dans la législation française. Quand le plafond du plan d’aide APA de la personne aidée est atteint, le droit au répit peut financer, dans la limite de 500€ par an, un accueil de jour ou de nuit de la personne aidée, un hébergement temporaire en établissement ou en accueil familial, un relais à domicile.

Le congé de proche aidant

Pour les salariés, l’introduction du congé proche aidant donne droit pour les personnes aidant un proche en situation de dépendance à un congé de 3 mois, renouvelable une fois et pouvant être transformé in fine en activité en temps partiel. Nous pouvons regretter qu’il s’agisse d’un congé sans solde mais cette avancée témoigne tout de même d’une reconnaissance non négligeable des aidants.

Le don de RTT

Le Don de RTT

Le don de RTT est une forme de solidarité entre salariés. Il permet à un salarié de faire don de RTT à un collègue aidant.

Les solutions pour soulager les aidants

Si être présent pour son proche est naturel, en revanche faire des soins intimes ou techniques ne l’est. 

Il existe des solutions, qu’elles soient techniques ou financières.

Lily informe, conseille et oriente les aidants sur leurs droits. Une équipe de juristes et de conseillers en économie sociale et familiale se mobilise pour accompagner au quotidien les aidants. Lily assure également un soutien moral grâce à une communauté à l’écoute et bienveillante. 

Si être présent pour son proche est naturel, faire des soins intimes ou techniques ne l’est en revanche pas. 

Pour cela, il existe des solutions, qu’elles soient techniques ou financières.

Lily informe, conseille et oriente les aidants sur leurs droits. Une équipe de juristes et de conseillers en économie sociale et familiale est mobilisée pour accompagner au quotidien les aidants. Lily assure également un soutien moral grâce à une communauté à l’écoute et bienveillante.

Laissez un commentaire

Leave a Comment

Vous devez être connecté pour valider un commentaire

© 2020 Made with ❤ by Lily | Tous droits réservés.