Les conseils de Lily

Bébé et
ostéopathie

bebe-et-ostehopathe
Introduction
Les bienfaits de l’ostéopathie sur l’équilibre du corps humain sont nombreux. Mais est-ce adapté aux tout petits ? Et si oui, quand et pourquoi consulter ? On vous explique tout.

L’ostéopathie, qu’est-ce que c’est ?

Bébé et Ostéopathie
L’ostéopathie est une méthode de soins. Elle prend en compte le corps dans sa globalité et repose sur une connaissance approfondie de l’anatomie. L’objectif est de déterminer et de traiter les restrictions de mobilité qui peuvent affecter l’ensemble du corps humain. Car toute perte de mobilité, des articulations, des muscles, des ligaments ou des viscères peut provoquer un déséquilibre de l’état de santé.

Pour tout savoir sur l’ostéopathie, visitez le site de l’Association Française d’Ostéopathie

L’ostéopathie pour mon bébé, le principe

Pour un bébé, la naissance, ce n’est pas rien.

Quelle que soit la manière dont l’accouchement se passe. Et pendant les dernières semaines de grossesse, le bébé est un peu comprimé dans le ventre de sa maman. Bref, si petit soit-il, son corps est soumis à rude épreuve.

L’ostéopathie peut être d’une grande aide pour rééquilibrer le nourrisson, enlever certaines tensions et l’aider à passer les troubles des premiers mois de vie.

Bébé naissance conseils

Pourquoi consulter ?

Une consultation d’ostéopathie dans les premiers mois de vie fera le plus grand bien à votre bébé et lui permettra d’être en pleine forme, même en l’absence de troubles manifestes. Elle permettra de redonner de la mobilité à chacun des éléments de la chaîne qui va du bassin aux cervicales pour dénouer les tensions. Et si vous constatez qu’il rencontre certaines difficultés ou désagréments, une séance pourra le soulager et notamment en cas de :

  • Problèmes digestifs (coliques, régurgitations, constipations).
  • Déformations de la tête dues à l’accouchement et au couchage sur le dos.
  • Mauvaise posture (torticolis, tête toujours tournée du même côté).
  • Problème de sommeil souvent lié aux problèmes précédents.
Les conseils de Lily : bébé et ostéopathe

Quand consulter ?

En dehors des consultations pour les troubles précis que nous venons de mentionner, il sera bénéfique pour votre bébé de consulter aux débuts de chacune des phases importantes de son développement :

  • Au début pour un check-up.
  • Quand il commence à se retourner.
  • Quand il commence à tenir assis.
  • Quand il commence à faire du 4 pattes.
  • Quand il commence à marcher.

En gros, vous l’aurez compris, pour les phases importantes de l’évolution motrice.

Et ensuite : 1 fois par an

Comment se passe une séance ?

L’ostéopathe s’adapte à votre bébé. Avant tout chose, il vérifiera dans le carnet de santé que celui-ci ne souffre d’aucune pathologie. Ensuite, vous déshabillerez votre bébé. Celui-ci sera en couche, assis ou allongé sur la table d’examen. L’ostéopathe fera un examen très doux de l’ensemble du corps de votre bébé, de la tête aux pieds, pour rechercher les petites tensions et dysfonctionnements au niveau des articulations, des tissus et des organes. Avec ses mains, il passera ensuite à une correction appropriée, toujours en douceur. Il se peut qu’au départ, votre bébé manifeste quelques signes d’étonnement ou d’inquiétude, mais très vite, il se détendra sous l’effet de la chaleur et du contact des mains. Il est fréquent que le bébé s’endorme profondément. 

Pour choisir votre ostéopathe, faites marcher le bouche-à-oreille et choisissez-en un qui recueille les avis positifs. 

 

L’Assurance Maladie ne prend pas en charge les séances d’ostéopathie. Celles-ci peuvent toutefois être prises en charge par votre complémentaire santé selon le contrat choisi. 


Une séance chez l’ostéopathe est aussi l’occasion pour vous, parents, de bénéficier de
conseils sur la meilleure façon de tenir votre bébé et les positions qui soulagent.

Le petit truc ostéo pour éviter les déformations du crâne

Le plus souvent, les bébés sont attirés par les sources lumineuses qui les entourent. Pour éviter que votre bébé ne tourne toujours la tête du même côté, il est possible de le coucher sur le dos en changeant régulièrement le sens de son couchage, une fois la tête vers le haut du lit, une fois la tête vers le bas du lit. Votre bébé tournera ainsi toujours la tête vers sa veilleuse ou sa lampe de chevet mais celle-ci ne sera pas toujours pour lui du même côté.

La petite recommandation ostéo :
bébé et la tétine

La tétine oui. Jusqu’à 3-4 mois à volonté. Le tétine permet en effet la libération d’endorphines (hormones anti-douleurs) qui soulagent notamment le système digestif. En revanche, à partir de 3-4 mois, dès que votre bébé est en activité, s’il joue, s’il se déplace, essayez autant que possible que cela se fasse sans tétine dans la bouche. 

Bébé dort bien sur le côté avec une veilleuse

Gardez la tétine pour les chagrins et les coups de fatigue. Elle est dans ces cas-là d’une grande aide pour apaiser votre bébé.  

Laissez un commentaire

Leave a Comment

Vous devez être connecté pour valider un commentaire

© 2020 Made with ❤ by Lily | Tous droits réservés.