senjuti-kundu-349426-unsplash

Generation X, Y, Z et autres lettres de l’alphabet, est ce que cela change quelque chose aux attentes en matière de QVT? OPQVT #12

Pour parler de Qualité de Vie au Travail

sans tabou

ni faux semblants,

toutes les semaines,

avec des articles choisis.

Generation X, Y, Z et autres lettres de l’alphabet, est ce que cela change quelque chose aux attentes en matière de QVT?

Les milleniums trouvent l’entreprise verticale, compliquée et peu orientée résultat Et ils le disent! Et les plus jeunes privilégient la qualité de vie au travail Ce qui a un impact sur le recrutement. Mais finalement, c’est l’ensemble de la pyramide des âges qui est concernée? Contagion ou évolution? 65% des Français, hommes et femmes confondus, accordent beaucoup, voire énormément d’importance, à leur travail. Contrairement aux idées reçues, ce chiffre n’est pas si différent entre les moins de 30 ans (68%), et les plus de 60 ans (65%).

La réponse:

Penser que les plus jeunes sont en attente de sens et les plus âgés d’argent et de confort est une erreur dangereuse pour l’entreprise. Si les moins de 35 ans ont piscine les jeudi, pourquoi les plus de 55 devraient continuer à considérer que le présentéisme est la marque de leur engagement? La société change profondément depuis des années maintenant, allongement de la durée de la vie, éclatement des familles, fin de la stabilité de l’emploi, remise en cause du modèle de consommation, précarité, ouverture au monde, disparition de métiers, apparition d’autres, affirmation de la parité, de la mixité…. Ces transformations importent l’entreprise et les attentes de l’ensemble de ses membres. Peut être que les plus jeunes ont osé plus vite, c’est tout?
priscilla-du-preez-8NXmaXg5xL0-unsplash

Les SoftSkills ou compétences douces, par opposition aux hardskills ou compétences dures, c’est quoi? OPQVT#11

Pour parler de Qualité de Vie au Travail

sans tabou

ni faux semblants,

toutes les semaines,

avec des articles choisis.

Revue de presse – 17 juin 2019 #11

Cette semaine, la question:

Les SoftSkills ou compétences douces, par opposition aux hardskills ou compétences dures, c’est quoi?

Ce sont les atouts comportements dont disposent les collaborateurs d’une entreprise

97% des dirigeants connaissant leurs atouts comportementaux

Leur développement est lié à l’évolution de la relation client dans son ensemble

En passant d’une logique de seul rendement à une approche d’expérience positive, on met l’accent sur les comportements

Et il faut préparer et accompagner les équipes à ce changements de paradigme

Et il faut adapter les plans de formation et programme d’évaluation pour une transition douce vers ces compétences qui le sont aussi

La réponse:

L’empathie, l’optimisme, l’écoute, autant de softskills qui jusqu’ici n’étaient pas centrales dans l’évaluation d’un collaborateur. Et maintenant que nos clients veulent être entendus, compris, accompagnés, entourés, soutenus, il est indispensable de valoriser en interne ces compétences « douces » aux côtés des expertises plus traditionnelles. C’est un changement qui nécessite toujours plus d’alignement pour garantir l’authenticité et donc la posture juste auprès du client, celle qui ne s’imite pas!
wynand-van-poortvliet-4AmyOdXZAQc-unsplash

Le feedback c’est quoi et ça sert à quoi? OPQVT#10

Pour parler de Qualité de Vie au Travail

sans tabou

ni faux semblants,

toutes les semaines,

avec des articles choisis.

Revue de presse – 19 juin 2019 #10

Cette semaine, la question:

Le feedback c’est quoi et ça sert à quoi?

C’est quoi?

C’est de faire un retour structuré sur l’exécution d’une consigne, dans un but de progression

A quoi ça sert le feedback?

Merci à Actualisation pour cette vidéo vitaminée pour tout comprendre eu feedback! une vidéo de 1’50 sur comment on donne un bon feedback?

Et comment on le réussit?

Retour positif ou négatif, dans tout les cas soignez la forme et les mots utilisés

La réponse:

Le feedback est un temps de communication positive dans l’entreprise qui permet:
  • de faire un point sur la compréhension réciproque entre manager et collaborateur
  • de limiter les non dits et assurer une perception partagée et continue de la performance
  • de nourrir l’évaluation en continu et non 1 ou 2 fois par an comme c’est souvent le cas

Et ainsi contribuer à un dialogue constructif et donc une énergie positive dans l’entreprise.

Et le feed back c’est réciproque, il est nécessaire d’ouvrir un espace pour que l’autre puisse aussi régir et répondre. We all need people who will give us feedback. That’s how we improve. Bill Gates
joao-tzanno-G9_Euqxpu4k-unsplash

La marque employeur mot à la mode ou réalité essentielle? OPQVT#9

Pour parler de Qualité de Vie au Travail

sans tabou

ni faux semblants,

toutes les semaines,

avec des articles choisis.

Revue de presse – 3 juin 2019 #9

Cette semaine, la question:

La marque employeur mot à la mode ou réalité essentielle?

Vous êtes employeur? alors vous avez une marque! En voici les 7 points clés Et la clé d’un impact puissant, c’est l’alignement! L’impact le plus fort est par le bouche à oreille plus que l’e-réputation ce qui renforce le nécessaire alignement

La réponse:

Inutile de se demander si la marque employeur existe. Elle est consubstantielle au statut d’employeur! Elle a un impact sur la capacité de recrutement et, encore plus important, sur l’attitude que les salariés auront vis à vis de l’entreprise. C’est pour cela que l’alignement est aussi important. Et soigner sa marque sur la toile, c’est bien, mais in fine, le local prime, le bon vieux bouche à oreille, celui qui connait les petites histoires derrière la Story.