Management après la crise du Covid-19 : Que faire ?

Modifié le janvier 14, 2022

Table des matières

La crise sanitaire a bouleversé les salariés et l’organisation du travail. On observe depuis quelques mois une augmentation du nombre d’articles sur le management post crise. Mais comment les managers doivent-ils concrètement s’adapter aux changements ? Nous avons décidé de répondre à cette question (à notre façon, bien sûr).

Notre ambition avec cet article ? 😎 Vous livrez les clés pour manager efficacement en 2022 !

Le rôle du manager

Commençons par le commencement. Toute crise recèle son lot d’opportunités (et ça, si vous nous suivez, vous le savez). 

En 2022, l’enjeu est de comprendre comment se sentent les collaborateurs pour bien accompagner les changements organisationnels que la crise sanitaire a induits.

Avant de parler du management de demain, concentrons-nous sur le manager en lui-même. Quel est son rôle ? Quels sont ses objectifs ? Ses enjeux ?

Le rôle du manager est d’informer et de fédérer, tout en impliquant les collaborateurs dans les objectifs globaux de l’entreprise. Pour cela, le manager doit être à la fois :

Une écoute active du terrain

Pour réussir à faire passer son message, le manager doit se mettre dans la peau de ses collaborateurs et comprendre leurs ressentis par rapport à l’entreprise et aux changements. C’est pourquoi il est important de les écouter, et surtout de les entendre…

Un animateur de projet

Le manager doit donner un cadre clair quant aux objectifs que la direction fixe à l’équipe. Il doit expliquer clairement ce que ces objectifs impliquent pour les collaborateurs. Il doit être capable de proposer des solutions, de faire part de son expérience et de faire preuve d’une grande empathie.

Un cadre

Les managers doivent être des modèles d’exigence et de cohérence. Ils doivent exiger beaucoup de leurs collaborateurs et leur donner les moyens d’atteindre les objectifs fixés. Le manager est un exemple, une figure de référence pour ses collaborateurs.

 👉  On voit bien que le manager est un des rouages essentiels de l’entreprise. Penchons-nous à présent sur les impacts de la crise. 

Les conséquences de la crise sanitaire sur le management

La crise sanitaire a bouleversé le marché du travail en général et celui du management des équipes en particulier. Les managers ont dû faire en sorte que les salariés continuent leurs missions, tout en gérant quotidiennement les nouvelles mesures et restrictions.

Un management à distance

Les managers ont dû apprendre à gérer des équipes à distance et à faire face aux défis induits par cette nouveauté : maintenir le lien social et la performance de l’entreprise. Le télétravail, ce n’est pas uniquement gérer une équipe de collaborateurs qui travaillent chacun dans des lieux différents, mais bien de maintenir un collectif et une cohérence dans les missions. 

Il n’y a pas eu que cela. La crise sanitaire a obligé l’ensemble des actifs français à télétravailler. Dans certains foyers, les parents ont dû travailler à la maison avec les enfants à côté, d’autres salariés ont manqué de ressources pour travailler correctement. Le manager a donc dû revoir sa façon de communiquer et de collaborer avec son équipe. 

Une communication transparente et authentique pour garder le lien

La crise sanitaire a montré les limites d’un management descendant. Le manager qui a cultivé un management plus collaboratif est celui qui a le mieux traversé la crise. Pourquoi ? La confiance et la collaboration sont les maîtres mots du manager de demain.

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER POUR ÊTRE AU COURANT DE TOUTES LES
NOUVELLES ACTUALITÉS

Certains managers ont compris que les collaborateurs avaient besoin d’un meneur qui les guide. Pour cela, ils ont mis de côté leur rôle de chef d’équipe et ils ont pris le parti d’être des managers plus humanistes. Autrement dit, des managers qui axent leur travail sur la bienveillance, la transparence et la quête de sens au travail.

Prendre soin des équipes, le nouveau rôle des managers en période de crise

Les managers ont dû se montrer plus à l’écoute de leurs équipes. Ils ont appris à bien connaître leurs collaborateurs, ils se sont adaptés à leurs façons de fonctionner, ils ont compris leurs points de vue en les écoutant régulièrement. Cette confiance accrue lors des échanges a permis de sensibiliser les salariés aux enjeux futurs et d’entretenir leur motivation dans la durée.

Les managers ont également dû faire face aux inquiétudes des salariés liées au confinement. Une attention plus particulière a notamment été portée aux salariés isolés ou à ceux qui avaient besoin d’un accompagnement plus poussé. Pendant la crise sanitaire, les managers ont représenté un véritable relais des missions des RH, accompagnant et prenant soin des salariés, même à distance. 

N’oublions pas que les managers ont, comme tout un chacun, dû veiller à préserver leur propre santé mentale. Eh oui, les questionnements ont également été nombreux côté managers. Cette quête de sens a un impact à la fois sur leur vie personnelle, sur leur vie professionnelle, et sur leur vision de leur rôle de manager.

Comment manager après la crise ?

Le manager a donc dû endosser de nouveaux rôles. Il a dû jongler avec la vie personnelle des salariés. Les notions de confiance, d’autonomie et de quête de sens sont devenues primordiales. 

Le futur du travail commence petit à petit à se dessiner et le manager va devoir continuer sa transformation pour répondre aux besoins des salariés et de l’entreprise. 

Voici le portrait du manager de demain :

instaurer et entretenir un climat de confiance

Il devra instaurer et entretenir un climat de confiance et de collaboration pour valoriser le potentiel du groupe. Il devra être à la fois autoritaire quand c’est nécessaire et leader (mais attention à ne pas jouer au chef d’orchestre). En effet, le manager devra savoir lâcher les rênes lorsque les collaborateurs le demanderont. Il devra aussi savoir diriger en imposant une structure et des règles claires.

Le conseil de Lily 💡 :

  • Faites des réunions d’équipe pour partager vos projets et obtenir l’avis des collaborateurs.
  • Prenez des décisions rapidement, mais faites-le en discutant avec vos collaborateurs.

avoir un esprit critique et des compétences en management

Le manager de demain devra avoir un esprit critique et des compétences en management. Il devra faire preuve de curiosité, de créativité, de capacité d’adaptation et de réactivité pour créer ce lien de confiance entre les collaborateurs et l’entreprise. Il devra être à l’écoute et communiquer clairement. 

Le conseil de Lily 💡 :

  • Échangez de façon informelle lors d’une pause café virtuelle ou en présentiel avec un membre de l’équipe chaque semaine.
  • Soyez disponible et à l’écoute de vos collaborateurs.

donner du sens aux actions de son groupe

Enfin, le manager de demain devra donner du sens aux actions de son groupe. Il devra miser sur la transparence pour motiver les troupes. Il jouera un rôle de coach. Par exemple, il devra pouvoir développer les compétences de ses collaborateurs pour qu’ils puissent prendre en main leur carrière. Il faut aussi que le futur manager soit créatif et innovant pour proposer des solutions.

Le conseil de Lily 💡 :

  • Impliquez vos collaborateurs dans les décisions.

Voilà, vous savez tout sur le management post crise ! Il ne reste plus qu’à le mettre en place avec vos équipes. N’hésitez pas à nous faire part de vos retours !

VOUS SOUHAITEZ EN SAVOIR PLUS SUR NOTRE SOLUTION ? PROGRAMMER UNE DÉMONSTRATION GRATUITE AVEC UN MEMBRE DE NOTRE ÉQUIPE ICI !!

Vous aimerez aussi