avenir pour le bureau

Quel avenir pour le bureau à l’ère du télétravail et du flex office ?

Modifié le février 18, 2022

Table des matières

Le visage des espaces de travail a profondément changé au cours de ces dernières années. Du fait de la crise du Covid 19 et des nouveaux modes de travail adoptés durant cette période, les espaces de travail sont aujourd’hui en rupture totale avec les modèles de bureaux classiques que nous connaissions. Le lieu de travail s’envisage désormais sur plusieurs dimensions mêlant espaces de bureaux classiques, home office et télétravail depuis des espaces de coworking. Des pratiques qui vont se généraliser dans le temps ?

Où en est-on du télétravail en France ?

Dans un rapport délivré par JLL sur le bureau post-Covid, seules 23 % des entreprises avaient l’habitude de pratiquer un télétravail régulier avant le Covid. Une pratique qui, sans surprise, s’est développée pendant la crise à hauteur de 80 %, voire de 100 % selon certaines entreprises, encouragée par les directives gouvernementales.

Aujourd’hui, alors qu’un retour au bureau s’opère en France comme en Europe, 66 % des entreprises envisagent de généraliser le télétravail, en l’étendant à plusieurs jours,  2 à 3 jours en moyenne, et à plus de collaborateurs.

L’habitude du télétravail a été prise et s’est accompagnée d’outils de collaboration à distance comme d’équipements informatiques plus performants. Les collaborateurs sont ainsi aujourd’hui mieux armés pour pratiquer leur activité en dehors des locaux de l’entreprise.

De plus, le télétravail semble pouvoir jouer un rôle non négligeable dans la lutte contre le changement climatique. En effet, dans un rapport remis par l‘ADEME, si 35 % des salariés effectuaient leur métier à distance, cela générerait des économies de l’ordre de 3 200 tonnes de gaz à effet de serre chaque semaine. De quoi sensibiliser tout un chacun sur le développement du travail à distance.

Cependant, si la généralisation du télétravail se confirme, elle ne remet pas en cause l’utilité et la nécessité du bureau.

Les bureaux confirment leur bel avenir

En effet, le télétravail a pu être vécu difficilement par bon nombre de collaborateurs puisque celui-ci s’est souvent confondu avec la pratique du home office (travail à domicile). De plus, si beaucoup apprécient sa flexibilité, il est aussi parfois source de perte de repères, de sentiment d’isolement et de démotivation. Une récente étude de Malakoff Humanis révèle que 41 % des salariés en télétravail ont vécu une dégradation du lien social et que 39 % d’entre eux se sont déclarés plus stressés et avec une charge mentale plus importante (+32 %).

Il est ainsi crucial pour les entreprises de briser ce processus d’isolement et de conforter leur mission de création de lien social et de collaboration.

Un article publié sur The Conversation révèle également la fonction essentielle du bureau pour les salariés français : 27 % jugent que c’est un lieu qui permet de participer à la vie de l’entreprise, 26 % le perçoivent comme un espace de rencontres, d’échanges et de convivialité et comme un espace de travail régulier.

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER POUR ÊTRE AU COURANT DE TOUTES LES
NOUVELLES ACTUALITÉS

C’est pourquoi 23 % des entreprises ont pour priorité de proposer plus d’espaces flexibles à leurs salariés pour renforcer la collaboration et les échanges entre les équipes.

Le flex-office et les espaces ouverts sont au cœur des réflexions. Qui plus est, certaines entreprises font le choix d’intégrer des espaces de coworking ou de corpoworking pour engager leurs collaborateurs dans de nouvelles dynamiques tout en assignant autrement leurs mètres carrés non utilisés.

Aussi, si la question de la réduction des surfaces de bureaux fait couler beaucoup d’encre, dans les fait, il n’en est rien. Les espaces de travail inoccupés sont ainsi transformés au profit d’espaces collaboratifs ou serviciels et alloués autrement en fonction des besoins. De nouvelles zones peuvent ainsi voir le jour à l’instar de « places du village », « d’atrium » ou de « lobby » qui peuvent représenter jusqu’à 30 % des surfaces totales. Le bureau de demain privilégie les aménagements fluides et autorise une meilleure distribution des espaces.

L’heure est davantage à la valorisation des mètres carrés et au rééquilibrage des temps de transports pour les salariés.

La montée en puissance des espaces de coworking

Le marché du coworking poursuit sa croissance. Un nouveau baromètre évalue à 2 800 le nombre d’espaces de coworking en 2021 sur le territoire, soit près de 60 % d’augmentation depuis 2019.

Ces espaces sont apparus comme un entre-deux idéal pour travailler, y compris en dehors des périodes de confinement. Working Group (ex Regus) confiait d’ailleurs aux colonnes de The Conversation en mars 2021 que leurs espaces avaient connus une augmentation de plus de 30 % de leur clientèle avec un regain d’intérêt des grands groupes.

Parmi les faits marquants :

    Le marché est porté par 4 acteurs principaux qui détiennent 302 000 m² : We Work, Morning, Wojo, et Spaces.

    L’offre croît en région et notamment dans les grandes métropoles régionales : Marseille (5 % de l’offre), Lyon (4, 7%), Bordeaux (4,5 %) et Lille (4,2 %).

L’idéal d’un nouvel espace de travail inspirant, collaboratif et gage de bien-être personnel a fait son chemin. Ainsi, nombreux sont les salariés et les entreprises qui ont opté durant ces deux dernières années pour la délocalisation de leur habitat ou de leurs locaux en région, notamment au sein des grandes métropoles régionales et agglomérations en devenir. La qualité de vie prime désormais et le recours aux espaces de coworking apparaît comme un complément adapté. Ces derniers tendent en effet à se développer près des lieux de résidence.

Néanmoins, à chaque utilisateur, à chaque entreprise, son espace de travail flexible.

Pour vous permettre d’y voir plus clair, la start-up workin.space recense l’intégralité des offres du marché (espaces de coworking et espaces de travail flexibles) sur une seule et même plateforme. Vous pouvez par ailleurs y découvrir le Top 5 des espaces de coworking parisiens les plus innovants, les espaces de coworking à Bordeaux ou comprendre pourquoi certaines entreprises font le choix du 100 % télétravail !  Et vous, quel sera votre bureau de demain ?

 

VOUS SOUHAITEZ EN SAVOIR PLUS SUR NOTRE SOLUTION ? PROGRAMMER UNE DÉMONSTRATION GRATUITE AVEC UN MEMBRE DE NOTRE ÉQUIPE ICI !!

Vous aimerez aussi

comment améliorer la qualité de vie au travail
La QVT pour les nuls

Comment améliorer la qvt : des exemples concrets signés Magaly Siméon

Comment améliorer la qvt ? Une question qu’on se pose beaucoup. Alors dans cet article, nous allons voir ce que nous appelons qvt, nous découvrirons les moyens pour évaluer sa démarche QVT et le point de vue de Magaly Siméon, notre confondatrice sur l’amélioration de la qualité de vie au travail. C’est parti ?